top of page

LENTEUR ET SOBRIÉTÉ

En nous incitant à une vitesse et à une consommation toujours accrues, la société a fait de nous des robots. Nous ne pensons plus, nous courons Nous n’agissons plus nous réagissons à de multiples stimulus extérieurs.

Et au lieu de nous rapprocher du bonheur, nous répondons toujours plus à de multiples désirs toujours plus éphémères et artificiels qui, sitôt assouvis, en appellent de nouveaux.

Paradoxalement, cette vitesse et cette consommation effrénées accroissent notre vide intérieur, qui, plus il se creuse, plus il appelle de vitesse et de consommation sans frein pour tenter de le combler.

Et ce faisant nous nous sommes perdus en chemin Un temps d’arrêt et nous prenons un peu plus conscience de l’absurdité dans laquelle est plongée la société humaine.

L'humanité se comporte comme une bande de drogués en manque de sa dose d'excitants qu'il lui faut augmenter jour après jour.

Il peut être douloureux dans un premier temps de ralentir, renoncer à tout cela.

Nous contactons notre vide intérieur, celui que nous avons tant fui. Celui qui est là, faute d'avoir travaillé à engranger la seule richesse qui vaille, celle de l'intérieur, celle qui, au contraire, si elle est construite, nous trouve stable, ancré, fort et aimant à la fois quels que soient les séismes que la vie nous réserve.

Pensée du 05 mai 2020

Posts récents

Voir tout

LA DURÉE OU L’INTENSITE DE LA VIE ?

Ce qui compte ce n’est pas la durée de votre passage sur Terre mais l’intensité avec laquelle vous vivez ce passage. Vous pouvez vivre 100 ans et ne pas avoir vécu un seul instant de présence sur Terr

Lâcher prise et foi

Le lâcher prise est moins la volonté du mental de vouloir tout contrôler que la manifestation d’un manque de foi, d’une perte de repères dans la foi ou d’une perte de sens. Voilà pourquoi toutes les t

LA PUISSANCE DE L'EXEMPLARITE

Il n'y a rien de plus puissant qu' un homme qui s' aligne et se positionne. Par son exemple, il peut inspirer 300 000 à faire de même. Ne négligez jamais la force de l' exemplarité. Nous vivons des te

Comments


bottom of page