top of page

LE PARDON DANS LE PROCESSUS DE GUÉRISON

Le pardon n’est pas un choix moral, ni une posture psychologique et encore moins une décision du mental.

Le pardon est cet état de paix intérieure que l’on ressent face à ce qui nous avait antérieurement blessé, et qui jusqu’à présent nous faisait encore réagir.

Ce sont les cellules dont on a désactivé la mémoire de blessure et dont tout ressentiment, peur ou toute autre réaction émotionnelle est désormais étrangère.

La souffrance a alors laissé la place à la paix et au détachement. Chaque partie concernée peut alors retrouver sa liberté d’être. C’est cela le pardon : se libérer et ainsi libérer l’autre de tout lien subi.

Pensée du 07 mai 2023, Diane Sourcière

Posts récents

Voir tout

LA DURÉE OU L’INTENSITE DE LA VIE ?

Ce qui compte ce n’est pas la durée de votre passage sur Terre mais l’intensité avec laquelle vous vivez ce passage. Vous pouvez vivre 100 ans et ne pas avoir vécu un seul instant de présence sur Terr

Lâcher prise et foi

Le lâcher prise est moins la volonté du mental de vouloir tout contrôler que la manifestation d’un manque de foi, d’une perte de repères dans la foi ou d’une perte de sens. Voilà pourquoi toutes les t

LA PUISSANCE DE L'EXEMPLARITE

Il n'y a rien de plus puissant qu' un homme qui s' aligne et se positionne. Par son exemple, il peut inspirer 300 000 à faire de même. Ne négligez jamais la force de l' exemplarité. Nous vivons des te

Commentaires


bottom of page