top of page

Du sentiment d’abandon à l’acceptation

Il est des périodes de la vie où il nous arrive de nous sentir abandonnés de tout et de tous. Nous vivons alors une période de dépouillement et de dénuement total.

Le sentiment d’abandon peut alors nous envahir, ceci d’autant plus fort que l’on n’accepte pas la situation, que notre mental cherche à comprendre.

Le sentiment d’abandon, si fort soit-il, n’est qu’une construction du mental, construction qui fait barrage à ce qu’il reste quand tout semble nous avoir abandonnés : la Foi.

Quand le sentiment d’abandon cède la place à l’acceptation, et que nous expérimentons le plus pur dénuement, il nous reste l'essentiel : la Foi

Pensée du 20 août 2022, Diane Sourcière

Posts récents

Voir tout

LA DURÉE OU L’INTENSITE DE LA VIE ?

Ce qui compte ce n’est pas la durée de votre passage sur Terre mais l’intensité avec laquelle vous vivez ce passage. Vous pouvez vivre 100 ans et ne pas avoir vécu un seul instant de présence sur Terr

Lâcher prise et foi

Le lâcher prise est moins la volonté du mental de vouloir tout contrôler que la manifestation d’un manque de foi, d’une perte de repères dans la foi ou d’une perte de sens. Voilà pourquoi toutes les t

LA PUISSANCE DE L'EXEMPLARITE

Il n'y a rien de plus puissant qu' un homme qui s' aligne et se positionne. Par son exemple, il peut inspirer 300 000 à faire de même. Ne négligez jamais la force de l' exemplarité. Nous vivons des te

Comments


bottom of page